Image default
Non classé

Sevrage tabagique avec une e-cigarette : les bienfaits se manifestent rapidement

Pour réussir un sevrage tabagique, il faut parfois un mental d’acier afin de résister à la tentation. Il faut effectivement dire que chez les fumeurs très dépendants, la sensation de manque arrive à les faire craquer rapidement. Avec l’aide d’une cigarette électronique, cette sensation sera plus supportable et c’est pour cela qu’elle a pu aider de nombreux fumeurs durant cette transition. Et ce n’est pas son seul avantage, car une fois le sevrage réussi, le passage à l’e-cigarette procure rapidement des bienfaits incontestables.

Disparition de la toux

Chaque fois qu’une personne en plein sevrage tabagique consulte une boutique de cigarette électronique en ligne, l’une des premières questions qu’elle pose aux conseillers c’est les effets du dispositif sur la toux et les voies respiratoires. Pour ceux qui nourrissent le même doute, sachez qu’en adoptant l’e-cigarette, vos voies respiratoires seront vite désencombrées et la toux rattachée au tabac disparaîtra.

Il faut comprendre que chez les fumeurs, la fumée inhalée paralyse les cils bronchiques qui ont pour rôle de nettoyer les poumons en évacuant facilement le mucus. Puisqu’ils sont paralysés, ils ne peuvent plus remplir cette mission et le mucus va alors encombrer les bronches.

Contrairement à la fumée, la vapeur produite par la cigarette électronique n’a pas cet effet-là. Ainsi, au bout de trois à quatre semaines après avoir arrêté de fumer, les cils vont récupérer petit à petit leur mobilité et évacuer, de manière plus fluide, le mucus.

Résultat : les bronches seront dégagées, le souffle libéré et la toux traitée. Par voie de conséquence, la personne se sentira beaucoup mieux et plus énergique.

Le goût et l’odorat retrouvés

Chez le fumeur, le goût et l’odorat ont tendance à s’atténuer rapidement. C’est pour cela qu’il préfèrera manger plus salé, plus gras ou plus sucré déséquilibrant totalement son alimentation et son hygiène de vie.

La raison est qu’à cause des substances toxiques contenues dans la fumée, les neurones olfactifs s’autodétruisent tandis que la paroi nasale va se rétrécir progressivement. Au bout d’un certain temps, l’odorat sera très faible et la personne aura du mal à sentir quelque chose, même l’odeur de la bonne nourriture. Au niveau du goût, c’est la nicotine qui va obstruer les papilles et altérer ce sens.

En adoptant la cigarette électronique, ces effets, que l’on pensait irréversibles commencent à disparaître. Le nouveau vapoteur et ancien fumeur recommence à retrouver son odorat et le goût des bonnes choses au bout d’une quinzaine de jours après son sevrage. Il peut, à nouveau, rétablir une alimentation plus saine.

Une peau plus éclatante

De nombreux fumeurs se plaignent de vieillir prématurément au niveau de la peau. Il faut reconnaître que les produits contenus dans la fumée ne sont pas des plus sains. Rien que la nicotine engendre à elle-seule une irritation des glandes sébacées, une circulation sanguine déréglée entraînant un teint grisâtre et des problèmes de couperose plus graves si le fumeur en souffre. Les autres substances, quant à elles, accélèrent le vieillissement des cellules de la peau d’où cet effet de peau terne, grisâtre et plus ridée.

Pour mettre ces effets en exergue, une étude comparant la peau entre deux jumeaux, l’un fumeur et l’autre non, a été menée. Les différences étaient énormes puisque le non-fumeur paraissait beaucoup plus jeune avec une peau plus éclatante.

Afin de savoir si la cigarette électronique avait le même effet néfaste sur la peau, une autre observation a été menée sur des anciens fumeurs devenus vapoteurs. Au bout d’environ neuf mois, il a été prouvé que leur peau a retrouvé leur éclat d’avant le tabagisme.

Une haleine plus fraîche

Tous ceux qui ont un proche fumeur se sont sûrement déjà plaints de la mauvaise haleine que ce dernier avait constamment même en adoptant une hygiène bucco-dentaire irréprochable.

Le fait est que l’odeur de la fumée de la cigarette a tendance à coller partout, sur les vêtements, sur les linges de maison, dans la voiture et même dans la bouche. Pour essayer de masquer l’odeur, bon nombreux de fumeurs ont fait des réserve de chewing-gums mentholés, mais leur efficacité est faible et de très courte durée.

En basculant définitivement vers le vapotage, cette odeur de tabac froid disparaît en quelques heures. Attention, on parle ici d’un sevrage définitif et non d’une association cigarette et cigarette électronique.

Diminution des risques de cancers, d’AVC et d’infarctus

Ce n’est plus un secret pour personne : la cigarette est très nocive. Elle engendre de nombreux types de cancers, des maladies cardiaques et des maladies respiratoires. Les autorités de santé ont même établi un diagnostic alarmant : sur trois cas de cancers, l’un était causé par le tabagisme.

Ce sont les produits véhiculés par la fumée issue de la combustion du tabac qui engendrent ces conséquences graves. Comme avec la e-cigarette, on n’a pas de combustion et même pas de tabac, ces risques sont nettement plus faibles, voire inexistants.

Il faut néanmoins un sevrage total et définitif pour voir ces risques diminuer, car le fait d’associer tabac et vapotage ne change pas grand-chose.

Related posts

Quel sac papier personnalisé choisir pour son entreprise ?

Irene

Découvrez les meilleurs couteaux à filet

Irene

Les bienfaits du cuiseur-vapeur sur la santé

Laurent