Image default
E-commerce / Shopping

Les bonnes techniques pour attraper les voleurs à l’étage

Plusieurs magasins sont victime de vol à l’étalage, pour dire que tout magasin peut en être concerné surtout dans les villes françaises. Malgré la vigilance des agents de sécurité et des commerçants, les malfaiteurs réussissent toujours à s’échapper. Voici alors quelques conseils pour les suivre et les rattraper.

 

Filmer l’acte

 

On ne reconnait jamais un voleur à l’étalage lorsqu’il entre dans un magasin, c’est parce qu’il fait tout pour ressembler à un client normal. Il devient donc presque impossible de les identifier. Contrairement à ce que croient plusieurs commerçant, il ne porte ni de casquette, ni de capuchon, ni de lunette de soleil, il ne cache pas son visage. Il entre comme un client normal, s’habille comme un client normal, et agit comme un client normal.

Cependant, dès qu’il s’aperçoit que la garde a baissé, du côté du commerçant, il entre en action. C’est pour cela qu’il est toujours important de mettre une vidéosurveillance. C’est pour les filmer en plein délit, et ainsi, on les identifie facilement. On conseille donc l’installation de plusieurs caméras HD dans un magasin. HD, parce que logiquement, les images capturées doivent être complètement nettes, pour que le propriétaire puisse porter plainte contre l’individu.Pour plus d’informations, visitez le site de « tout-pour-mon-magasin ».

 

Surveillance du comportement du voleur

 

Réellement, il est impossible de reconnaitre un voleur à l’étalage à première vue. Mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut guère les attraper, leurs comportements peuvent leur trahir, vu que ce sont des malfaiteurs. Alors, pour toute personne suspecte, on doit observer ses gestes et faits pour le coincer. Pour cela, on ne doit pas hésiter à utiliser le joker, c’est-à-dire le système vidéosurveillance filaire ou sans fils. S’il se conduit avec un comportement anormal, on doit doubler la surveillance et la vigilance. On peut aller jusqu’à demander au voleur ce qu’il cherche, s’il donne un argument qui ne tient pas la roue, c’est qu’il veut cacher ses intentions. À ce moment, il ne dérobera pas le magasin, il va juste sortir les mains vides. Pour plus de vigilance, on peut aussi engager des agents de sécurité.

Related posts

Les risques domestiques au coeur de la sécurité

Christophe

La visioconférence, outil de communication professionnel incontournable

sophie

Choisir un jeton publicitaire comme un arme marketing

Irene