Image default
Business / B2B

Comment choisir son bac de rétention ?

Notez cet article

La réglementation impose aux utilisateurs de liquide polluant de prendre toutes les dispositions nécessaires pour stocker la matière sensible dans les meilleures conditions afin de limiter au maximum le risque de pollution. L’inobservation de cette disposition réglementaire est sanctionnée d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 2 ans. La problématique du stockage est donc prise très au sérieux par les autorités publiques. Le respect de la règle implique le choix d’un bac de rétention adaptée pour le stockage d’un liquide donné. Pour en savoir plus sur les critères de choix d’un bac de rétention, nous vous invitons à lire cet article.

Les critères de choix d’un bac de rétention

Le choix d’un bac de rétention se fait principalement en fonction du liquide à stocker. S’agissant des liquides inflammables (produit pétrolier, huiles, peinture), il est recommandé d’utiliser un bac de rétention hermétique fabriqué avec des matériaux non combustibles comme l’acier galvanisé. En ce qui concerne l’environnement de stockage de ces produits, veillez à ce que la salle soit ventilée en permanence. Pour ce qui est des produits chimiques comme l’acide, l’usage d’un bac de rétention en inox ou en plastique est recommandé. Pour simplifier votre choix, referez-vous au type de matériau utilisé pour le stockage du produit à l’origine. Pour votre choix, ce site permet de se doter de bacs adaptés

Autres informations utiles

La réglementation impose certes le stockage des produits polluants mais elle exige que l’utilisation soit aussi exempte de tout risque de pollution. L’exploitant est donc responsable de l’usage que l’on fait du liquide. Le bac de rétention doit faire l’objet d’un entretien régulier. En ce sens, l’exploitant doit veiller à la propreté du bac. L’altération d’une surface du bac doit être éliminée dans les plus brefs délais. Chaque semaine un contrôle des bacs doit s’opérer. En plus, les bacs doivent être identifiables. Ils doivent porter le nom du liquide qu’ils contiennent de même que les symboles de danger. Pour une bonne utilisation des bacs, vous pouvez solliciter les services d’un expert.

Related posts

Comment avoir une communication d’entreprise plus efficace ?

administrateur

La construction modulaire de restaurants et de réfectoires scolaires

Journal

Quelles sont les règles à respecter en cas de contrôle d’URSSAF?

Journal