Dinemarketing.com
Image default
Immobillier / BTP

Comment réduire la fiscalité de vos SCPI ?

On vous invite vivement à faire un investissement, cependant le choix reste corsé vu le nombre de placements favorable dont lesquelles vous pourriez vous inscrire. Nous vous conseillons cependant de choisir le SCPI qui comparé à LMNP est un marché immobilier très libre. C’est d’ailleurs le but de notre article, vous parler des fiscalités avantageuses de la SCPI.

Tout savoir sur les moyens de réduire sa fiscalité en SCPI

En réalité, la SCPI, est un placement très diversifié malgré son manque de liquidité. En effet, même si la SCPI de rendement est celle qui est le plus utilisé pour la plupart des investisseurs. Cela n’avantage pourtant pas les personnes souhaitant trouver quelconques moyens pour éviter de payer trop d’impôts, cependant il est assez difficile de combiné rentabilité et défiscalisation ; malgré tout on ne peut pas tout avoir mais on peut toujours essayer d’avoir un maximum de possibilité. Même si investir dans les SCPI est une bonne idée cela reste un investissement à court terme. S’investir dans une ou plusieurs SCPI est d’ailleurs une très bonne alternative, puisque cela réduirait grandement vos impôts. Certains seraient sous la loi de Malraux et certains seraient sous PINEL.

Il vous est aussi possible d’investir dans les SCPI européennes ce qui vous évitera de payer des impôts pour votre propre investissement, une chose non effectuable si vous investissez dans SCPI en France alors que vous habitez en France. Bien sûr il existe aussi d’autre avis à prendre en compte, et si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à visiter le lien suivant https://www.scpi-avis.com/; En outre réduire ses impôts est totalement possible avec les mêmes moyens que propose la SCPI sur votre contrat, mais il faudra être un peu plus futé et chercher d’autre alternative pour que cela tourne totalement en votre avantages.

Opter pour la nue-propriété des parts

Si vous n’avez pas besoin de revenus immédiats, l’idéal est de souscrire à des parts de SCPI en nue-propriété. La décote à l’acquisition peut atteindre 35 % de la valeur de la part pour une durée de démembrement de 10 ans. Cette mode d’acquisition vous évite de subir une fiscalité supplémentaire, car vous ne percevez pas de revenus supplémentaires. Une fois le démembrement terminé, vous récupérez la totalité de la propriété, exempte de toute fiscalité et de prélèvement sociaux. En revanche, si vous souhaitez percevoir des revenus complémentaires, privilégiez l’usufruit des parts de SCPI.

Autres articles à lire

En quoi diffère la SCPI fiscale et SCPI de rendement ?

Irene

Comment vendre rapidement votre maison ?

Irene

Investir en SCPI, les choses essentielles à savoir avant de s’engager

Laurent

Les points forts et les points faibles d’un investissement LMNP

Irene

Quels sont les inconvénients à l’investissement dans un EHPAD ? –

Irene

Les particularités à savoir sur quelques types de SCPI

Irene