Image default
Finance / Epargne / Fiscalité

Quels sont les meilleurs placements sur courte, moyenne et longue durée ?

Une enquête menée cette année par L’IEIF (Institut de l’Épargne immobilière et foncière) a permis d’évaluer les performances des différents placements sur 10, 15, 20, voire sur 30 ans. Pour établir le classement, l’institut a pris en compte les taux de rentabilité interne ou TRI. On peut ainsi y voir quel placement est le plus avantageux sur courte, moyenne et longue durée.

Actifs immobiliers : la pierre arrive à la première place

Que soit sur 10, 15, 20 ou 30 ans, la pierre affiche une performance imbattable dans la catégorie des actifs immobiliers. Placer son épargne dans la pierre s’avère être payant d’autant plus que les prix ne cessent de grimper notamment dans les zones les plus tendues (les grandes villes et les communes qui affichent un dynamisme économique remarquable). Le marché parisien possède un taux de rentabilité supérieur à celui d’autres villes françaises.

Sur une plus courte durée (5 ans), les SCPI et les OPCI des bureaux sont plus rentables. En revanche, les SCPI des commerces rapportent mieux sur une moyenne durée (10 et 15 ans).

En général, à l’exception des placements sur une très longue période (30 ans), les SCPI sont plus performants que les OPCI.

Les foncières cotées offrent également des rendements intéressants

Sur 10, 15 et 20 ans, les foncières cotées offrent un bon rendement de dividende. Ces actifs entrent ainsi dans le palmarès des placements retraite les plus avantageux. En effet, certaines SIIC (Société d’investissement d’immobilier cotée) les plus valorisées offrent un dividende en croissance chaque année (entre 4,60 % et 6,68 %).

Par contre, sur une période plus courte (5 ans) ou plus longue (30 ou 40 ans), les dividendes réinvestis en actions sont plus performants. Les actifs financiers français sont d’ailleurs reconnus pour leur rendement élevé sur le long terme.

L’or, un des meilleurs placements sur courte durée

Le placement en or ne semble être rentable que sur une courte période (10 ans). L’investisseur ne pourra espérer obtenir d’excellents rendements que s’il se livre à des spéculations.

Les fonds monétaires sont les moins performants

Le rendement des placements monétaires sur les horizons de 10 ans ou de 20 ans est très faible d’après cette étude : on ne peut pas obtenir un taux de rentabilité interne supérieur à 2 % même pour un investissement à long terme.  Il en est de même pour l’assurance vie, le gain moyen des contrats monosupports et des fonds en euros ne dépasse pas le 2 % (entre 1,6 % et 1,8 %).

Il faut préciser que le niveau de volatilité reste faible pour tous les actifs ces 5 dernières années.

Related posts

Etre Millionnaire en jouant des jeux en ligne ou par carte à gratter

Laurent

Quels sont les tarifs d’un vitrier à paris

Journal

Comment contracter un prêt personnel ?

Laurent