Dinemarketing.com
Image default
Cuisine / Gastronomie

Qu’est-ce qu’un audit restaurant ?

Effectuer l’audit d’un restaurant ou d’un commerce de détail œuvrant dans le secteur alimentaire semble être préoccupant pour le gérant de restaurant ou de l’entreprise. Le plus effrayant est de devoir fermer les portes de ce dernier, car cela est tout à fait possible. De ce fait, le manque d’un plan audit fructueux peut condamner l’affaire. Nulle hôtellerie-restauration au monde ne souhaite suivre un tel chemin désolant. Le travail dans le domaine de la restauration ne peut être contrôlé à 100 % partant du chef cuisinier au commis de cuisine. Par conséquent, il est fortement conseillé d’accomplir un audit restaurant pour anticiper et résoudre les problèmes.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’audit restaurant

L’audit restaurant signifie évaluer un restaurant afin de connaître s’il applique les bonnes pratiques concernant les contrôles sanitaires. Cet acte peut se faire autant en interne qu’en externe. Pour l’audit interne, le directeur, le gérant de restaurant ou un membre du personnel s’en chargera. Pour l’audit externe, un professionnel tel qu’un inspecteur d’hygiène réalisera la mission.

Les acteurs de l’exécution des audits sont les suivants : les auditeurs, l’audité et les convives. Les auditeurs sont des représentants ayant des expériences professionnelles sur la maîtrise des principes d’hygiène et de sécurité. Tout en sachant faire une analyse des dangers, ils répondent aux exigences réglementaires de l’hôtellerie ou de la restauration collective. L’audité est l’entreprise et les convives. Ce sont ceux qui exigent la réalisation de l’audit.

Il est clair qu’investir dans une entreprise hôtelière effectuant les métiers de la cuisine nécessite autant d’argent que de temps. Il est difficile de les laisser sans évolution ou de laisser perdre leur valeur à cause de la non-conformité de la sécurité alimentaire. C’est pourquoi il est utile d’examiner la situation à travers un audit restaurant. Deux situations sont considérées comme le moment idéal pour le réaliser : quand il y a un freinage sur le bon fonctionnement de l’entreprise, ou pendant que l’affaire se déroule au mieux afin d’apporter plus d’amélioration.

Plusieurs objectifs peuvent être tirés d’un audit. Selon le cas de l’entreprise, vous pouvez : discerner les échecs, apporter une vision plus explicite, cerner les bonnes pratiques d’hygiène, et savoir si une formation obligatoire est nécessaire.

Un audit restaurant plus efficace

Il est possible de faire appel à un expert tel que Prestachef pour une réalisation satisfaisante d’un audit restaurant ou entreprise dans le secteur alimentaire. Les procédures à suivre sont nombreuses à savoir :

  • Le respect de la méthode haccp
  • Le suivi des informations connexes à la traçabilité
  • La lutte contre les nuisibles
  • L’attention particulière à la chaîne du froid et la liaison chaude
  • L’application d’un plan de nettoyage et de désinfection

Suite à ces démarches, les contrôleurs font des comptes-rendus à l’oral et à l’écrit qui sera donné au restaurateur. Pour aboutir à une efficacité convaincante, voici quelques astuces pour mener à bien l’audit restaurant.

Utilisation d’une liste de contrôle

L’usage d’une liste de contrôle facilite le respect des règles de nettoyage et de désinfection. En respectant les normes d’hygiène, la sécurité alimentaire est garantie. Dans cette liste, la procédure de gestion est vérifiée à partir de la préparation aux mesures prises pour le contrôle sanitaire.

Échantillonnages et constations sanitaires

Durant un audit d’hygiène et de sécurité, l’inspection des produits frais et des produits d’origine animale (viande, volaille), ou même de la production culinaire peut se faire. Cela est dans le but de savoir les dangers microbiologiques, afin de mettre en place la protection de l’hygiène. Le prélèvement peut ainsi être effectué avec les matières premières ou les plats préparés. Il ne faut jamais oublier d’appliquer les bonnes pratiques de l’hygiène alimentaire lors de cette action. Si cette identification se révèle positive, il y a alors absence des conformités de l’hygiène.

Application d’un rapport aisé à comprendre

L’ensemble de documents sur le plan d’hygiène alimentaire doit être facile à cerner pour que les informations tirées soient utilisables. À partir de cela, il est possible d’offrir une formation obligatoire par des formateurs qualifiés pour une amélioration continue du service de restauration.

Autres articles à lire

La cuisine italienne, une gastronomie ensoleillée et colorée

Journal

Gérants de débit de boisson : comment réduire les pertes dans votre établissement?

Laurent

4 raisons d’offrir du chocolat pour la Saint Valentin

sophie

Découvrez comment préparer un bon café dans une machine à café de qualité

Irene

Café d’Italie en dosettes, expresso ou cappuccino

Hugo

Comment choisir sa presse agrume ?

Irene