Dinemarketing.com
Image default
Immobillier / BTP

Guide pratique pour investir dans les murs de commerce

Acquérir un bien immobilier n’est pas à la portée de tout le monde. Ce type d’investissement nécessite de l’expérience et des connaissances spécifiques. Afin d’aider les particuliers dans l’achat de murs commerciaux, ci-après un guide pour les assister dans cette transaction.

Trouver le lieu adéquat pour investir

La zone où se situe le local à acheter est primordiale. En effet, le prix du bien se fait en fonction du marché de l’immobilier dans le secteur choisi. Avant d’investir dans des murs commerciaux dans tel ou tel quartier, il est important de procéder  à une estimation, afin d’éviter tout risque lié à la dévalorisation future du logement.

Prendre en compte les textes de loi en vigueur

L’acquisition d’un bien est régie par des réglementations selon le pays. Dans l’Hexagone, les 2 types de documents suivants sont les plus importants et doivent être pris en compte avant d’acheter un immeuble commercial. Premièrement, le bail, qui est toujours mis à jour en fonction des nouvelles règles dans le secteur immobilier. Deuxièmement, les règlements de copropriété, qui est un dispositif permettant de connaitre en détail les accès au bien et de savoir les limites du patrimoine par rapport au voisinage.

Investir dans un bien commercial occupé

Afin de minimiser les risques lors de l’acquisition d’une propriété, l’achat d’un local déjà occupé représente la solution adéquate. En effet, dans ce genre de situation, le loyer servira de point de référence pour investir dans ce bien immobilier. Dans le cas où la somme à payer est assez conséquente, la propriété pourra encore être rentabilisée en le louant un peu plus cher à un tiers.

Calculer le prix d’achat

La valeur d’un local commercial varie entre 50 000 et des millions d’euros. À cet effet, il est difficile de savoir le coût exact d’un domaine sans passer par une estimation. Cependant, les investissements immobiliers sont risqués. De ce fait, il est conseillé de répartir les finances entre plusieurs patrimoines, au lieu de les centraliser dans une seule propriété.
À titre d’exemple, il est plus judicieux d’acheter 3 biens d’une valeur de 60 000 € chacun, que dans un local commercial estimé en totalité à 180 000 €.

Analyser l’environnement fiscal et bancaire

Les impôts à payer et les offres bancaires auxquels le propriétaire va souscrire doivent être mûrement réfléchis. En effet, le régime fiscal qui régit le bien doit être pris en compte, lors du calcul de sa rentabilité. Pour les établissements financiers, le particulier devra choisir celui qui propose les meilleurs services qui avantagent le retour sur investissement du client.

Autres articles à lire

Les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier locatif à Lyon

administrateur

Quels avantages pour un démembrement de propriété ?

Irene

tout sur le démembrement immobilier

Irene

Comment optimiser son investissement immobilier ?

Irene

Quels sont les inconvénients à l’investissement dans un EHPAD ? –

Irene

Comment choisir un investissement sûr ?

Journal